You dont have javascript enabled! Please download Google Chrome!

7.7 Vitesse de l’air

page de livre: 88–89 | chapitre précédent | chapitre suivant | Table des matières


La mesure de la vitesse de l’air peut s’effectuer par exemple dans des pièces ou peut avoir pour objectif la surveillance d’une installation de ventilation. Les dispositifs de mesure possibles sont les appareils à pression dynamique, les anémomètres thermiques et les anémomètres à hélice. La vitesse de l’air dans les pièces étant plutôt faible, on n’utilise pas dans celles-ci les appareils à pression dynamique.

Les petits tubes de fumée ne sont pas appropriés à une mesure précise de la vitesse, mais servent surtout à visualiser les flux d’air.

7.7.1 Appareils à pression dynamique

Les appareils à pression dynamique mesurent la pression dynamique dans un flux, générée par la transformation de l’énergie cinétique en pression. L’appareil à pression dynamique le plus simple est le tube de Pitot, mais l’appareil le plus fréquemment utilisé est l’antenne de Prandtl[31].

7.7.2 Anémomètres thermiques

Les anémomètres thermiques possèdent, en tant que capteurs, une résistance chauffée électriquement. A mesure que la vitesse de l’air augmente, le capteur se refroidit de plus en plus, ce qui provoque une modification de la résistance. Pour déterminer la vitesse de l’air, on maintient constant soit le courant soit la température du capteur. Lorsque le courant est constant, la vitesse de l’air peut être déterminée par une mesure de la résistance, et lorsque la température est constante, le courant de chauffage requis sert de mesure pour la vitesse de l’air [32].

7.7.3 Anémomètre à roue à ailettes

Les anémomètres à roue à ailettes possèdent une roue à ailettes pour la mesure de la vitesse de l’air (Illustr. 33). Ils comprennent également les anémomètres à coupelles utilisés en métrologie.

Flügelradanemometer zur Messung von Luftströmungen inkl. Temperatur und Luftfeuchte

Illustr. 33: Anémomètre à roue à ailettes pour la mesure des flux d’air y c. de la température et de l’humidité de l’air
Wöhler Messgeräte GmbH

La conversion en un signal électrique peut s’effectuer de différentes façons:

  • Un générateur intégré à courant continu génère une tension qui peut être lue à l’aide d’un voltmètre puis être convertie en une vitesse.
  • Un capteur inductif génère une fréquence convertie en un signal de sortie électrique normalisé.
  • La vitesse de rotation des ailettes est lue et comptée par des barrières photoélectriques [27].

7.7.4 Petits tubes de fumée

Les petits tubes de fumée permettent de visualiser facilement les flux d’air. Une substance émettant de la fumée, disposée dans un petit tube (p. ex. de l’acide sulfurique) produit une fumée blanche qui se déplace avec le flux d’air présent.


page de livre: 88–89 | chapitre précédent | chapitre suivant | Table des matières

2018-05-16T10:51:08+00:00
error: Kopierschutz