You dont have javascript enabled! Please download Google Chrome!

8.7 Gestion de l’exploitation

page de livre: 101–102 | chapitre précédent | chapitre suivant | Table des matières


En principe, les solutions logicielles traditionnelles de management de l’énergie se limitent uniquement à la collecte des données de l’énergie et à leur exploitation. Il ne faut toutefois pas oublier que, sur la base des relevés des logiciels de management de l’énergie, il est possible d’exploiter le bâtiment et de commander les processus. Cela est la plupart du temps pris en charge par la gestion technique centralisée du bâtiment et fait ici l’objet d’une brève description.

8.7.1 Gestion de l’espace et du climat

Le climat ambiant est un facteur important pour le bien-être et possède une influence directe sur la performance des personnes présentes dans la pièce. C’est pourquoi, il convient de prêter une attention particulière à ce que le climat ambiant soit optimal.

Dans les processus de production, des exigences considérables sont parfois posées en termes de climat ambiant, pour des raisons de sécurité ou de qualité technique. Dans de tels cas, il convient de déterminer si une pièce entière ou uniquement une seule étape de procédé doit effectivement remplir ces exigences spécifiques en termes de climat ambiant.

8.7.2 Technique de régulation

La technique de régulation est un élément important pour maîtriser automatiquement différents processus.

Des actionneurs sont contrôlés pour réguler automatiquement des états du bâtiment. Des sondes et des capteurs permettent de mesurer les écarts par rapport à l’état souhaité et à l’aide de ces écarts et d’un régulateur, de commander les actionneurs. L’avantage d’un tel circuit de régulation est de pouvoir réagir de manière dynamique à diverses perturbations dans le système. En présence d’un trop grand nombre de paramètres libres et donc de possibilités de régulation, il peut arriver qu’un système devienne instable. Un système bien réglé est un compromis entre une dynamique suffisante et une certaine inertie.

8.7.3 Gestion des charges

La gestion des charges est une optimisation du profil de charge et n’entraîne aucune économie d’énergie, mais une économie de coûts.

La consommation d’énergie électrique varie normalement au cours de la journée. Pour couvrir les appels de puissance, les exploitants du réseau et les producteurs d’énergie doivent débourser des coûts supplémentaires. Ceux-ci sont collectés par le fournisseur d’électricité au travers les factures d’énergie. Le maximum mensuel, la puissance maximale d’un mois pendant une période de mesure moyennée de 15 minutes, est comptabilisée à l’aide d’un facteur et représente une partie importante de la facture d’électricité.

Il est donc financièrement intéressant pour une entreprise de faire baisser ce maximum ­autant que possible. En présence de consommations d’énergie élevées, la gestion des appels de puissance permet de réduire les pointes de puissance et de faire baisser les coûts de l’énergie.


page de livre: 101–102 | chapitre précédent | chapitre suivant | Table des matières

2018-01-19T13:06:05+00:00
error: Kopierschutz