You dont have javascript enabled! Please download Google Chrome!

2.2 Système de management de l’énergie: définition

page de livre: 18 | chapitre précédent | chapitre suivant | Table des matières


La norme internationale en vigueur ISO 50001 « Management de l’énergie », publiée le 15 juin 2011 par l’International Organization of Standardization (ISO), définit l’introduction d’un système de management de l’énergie dans une organisation. Elle remplace la norme précédente EN 16001. Elle définit un système de management de l’énergie (SMé) comme:

« Un ensemble d’éléments corrélés ou inter­actifs permettant d’élaborer une politique énergétique et des objectifs énergétiques ainsi que des processus et procédures pour atteindre ces objectifs ».

Les directives de la DENA relatives à la norme SN EN ISO 50001 (2012) décrivent un système de management de l’énergie comme suit:

« Un système de management de l’énergie (SMé) permet l’enregistrement systématique des flux d’énergie et sert de base de décision pour les investissements relatifs à l’amélioration de l’efficacité énergétique. Un SMé permet à une entreprise d’être en mesure de respecter les obligations définies en politique énergétique et d’améliorer ses performances énergétiques de façon continue par une approche systématique.

Un SMé comprend tous les éléments d’une organisation nécessaires à l’élaboration d’une politique énergétique, à la définition des objectifs stratégiques et à la réalisation de ces objectifs. Il comprend donc les structures organisationnelles et informatives nécessaires à la mise en place d’un management de l’énergie, y compris les outils requis. Un SMé permet de concevoir et de mettre en exécution la politique énergétique (y compris les objectifs stratégiques et opérationnels et les plans d’action), la planification, l’installation et l’exploitation, la surveillance et la mesure, le contrôle et la correction, les audits internes ainsi qu’un contrôle régulier. »

Cet ouvrage doit permettre de choisir une approche qui ne place pas uniquement l’efficacité énergétique dans les priorités. Chaque organisation doit pouvoir formuler une politique énergétique portée par le niveau le plus élevé du management et définir des objectifs correspondants. Outre l’efficacité énergétique, elle peut également définir des objectifs relatifs à la sécurité d’approvisionnement en énergie, aux émissions (gaz à effet de serre et polluants), à l’utilisation d’énergies renouvelables et bien entendu aux conditions économiques. Pour atteindre ces objectifs avec certitude et contrôler leur réalisation, un système de management de l’énergie doit être mis en place. On considère aujourd’hui que celui-ci doit être conçu de façon similaire au système de management de la qualité (ISO 9001) ou au système de management environnemental (ISO 14 001). Il doit être sous la responsabilité d’une personne rattachée au management de l’entreprise, juste en dessous de l’échelon des dirigeants de l’organisation. Cette personne doit être soutenue par une équipe en charge de l’énergie, qui doit représenter toutes les unités organisationnelles importantes de l’entreprise. L’unité organisationnelle compétente pour les services extérieurs et qui met notamment à disposition les locaux et l’infrastructure doit avoir un poids particulier dans l’équipe en charge de l’énergie.


page de livre: 18 | chapitre précédent | chapitre suivant | Table des matières

2017-11-03T16:06:23+00:00
error: Kopierschutz